9.14.2006

Detalles de obras, vistas luego de la efervescencia de la inauguración.

Fotogramas del video Efímera Vulgata

de Javiera Ovalle Sazie, audio Olivier Borzeix.

detalle de la Obra de Raymond Furlotte
Nelligan por Furlotte
detalle de la obra de Sottoliquio

detalle de la obra de Sergio Gutierrez

sombras producidas por la obra de Jean Luc


la mujer que aparece en la obra de Jean Luc
detalle de la obra de Beatriz
detalle de la obra de Jean Luc.

Tomé fotos de los detalles, ya que las vistas generales ya estaban en el blog, además como yo llegué después de la inauguración, la veo con más tranquilidad, en una tarde de lluvia.
Espero vernos pronto!!


A bientôt!!
Javiera

9.12.2006

Vis-�-vis, les demarches des artistes


Salut les amis !
Puissent ses heureuses images vous accompagner dans cet ardu chemin......
Amen !
'' Soeur '' Beatriz
P.D. Gracias ! a la Javierita por este Blog

























9.08.2006

À toi Javiera

Desde la distancia estaras junto a nosotros, tu aporte a esta exposición a sido remarcable, gracias. apenas llegues de Francia ven a ver la expo
Javiera, on pense à toi, aussi-tôt arrivée de France viens nous voir, ta contribution à cette expo est super importante! merci.

Bravo à tous!!

Le grand jour est arrivé, félicitations à tous, vernissage a 17 heures, des olives et raisins accompagnerons un bon verre de vin. Bravo!!
Sergio

Magadalena Palacios

Bravo a tous!!!


Rafael Sottolichio

Sergio Gutiérrez

Beatriz Valdebenito

Jean Luc Arseneau

Adrian Sepulveda

Nicole Lacroix Thibault

Biarle Avila

Raymond Furlotte

Ana Leyton



Javiera Ovalle Sazie

9.06.2006




Les dernières nouvelles,

On a transporté les oeuvres à la Maison de la Culture. Là-bas, il y a des gens très sympatiques qui ont tout de suite commencé à monter l'exposition. Ce sont, au montage : Elizabeth Dupont et Michel Pimault, à l'éclairage : Jean-François Boyer. Tout ça sous l'oeil observateur de Remy Turgeon, adjoint de Luk Coté, directeur.

Sergio Gutierrez




8.27.2006

Sergio en plein travail, avanzando su obra! Inspiré de Gerald Godin et son poème "T'en souviens-tu, Godin.
T'en souviens-tu, Godin
astheure que t'es député
t'en souviens-tu
de l'homme qui frissonne
qui attend l'autobus du petit matin
après son chiffre de nuit
t'en souviens-tu des mal pris
qui sont sul'bien-être
de celui qui couche dans la neige
des trop vieux pour travailler
qui sont trop jeunes pour la pension
des mille métiers mille misères
l'amiantosé le cotonisé
le byssinosé le silicosé
celui qui tousse sa journée
celui qui crache sa vie
celui qui s'arrache les poumons
celui qui râle dans sa cuisine
celui qui se plogue sur sa bonbonne d'oxygène
il n'attend rien d'autre
que l'bon dieu vienne le chercher
t'en souviens-tu
des pousseurs de moppes
des ramasseurs d'urine
dans les hôpitaux
ceux qui ont deux jobbes
une pour la nuitte
une pour le jour
pour arriver à se bûcher
une paie comme du monde
t'en souviens-tu, Godin
qu'il faut rêver aujourd'hui
pour savoir ce qu'on fera demain?

Raymond, ça avance! Bravo!


Ana Leyton en plein travail. Pintando

8.23.2006

Fotogramas del video Efímera Vulgata


Dos fotogramas del video-instalación,
todas las locaciones son en Montréal,
en el espacio exterior.

La efímera vulgata de Enrique Lihn

escogí sólo un fragmento del poema,
como materia base, campo semántico para la video instalación que estoy trabajando,
saludos desde Poitiers, Javiera

8.22.2006